Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 08:02

SANA[1]L’année 2010 démarre à peine, et déjà je me suis inscrite à mon premier Challenge. Misère de misère, ça promet ! Mais enfin, j’ai des excuses ; il s’agit de découvrir un auteur dont j’ai beaucoup entendu parler, en bien comme en mal, et dont je n’ai jamais rien lu. Ca ne pouvait pas durer!

Sachez donc que Daniel Fattore organise le ***Défi San Antonio 2010***, dont vous trouverez les modalités sur son blog, ainsi que des précisions sur la vie et l’œuvre du fameux Frédéric Dard, le papounet de San Antonio.

 

Wikipédia propose une liste impressionnante de titres, tellement longue qu’elle est découpée en trois périodes qui s'étendent de 1949 à 1999. So far, j’ai résolu d’en lire au moins deux (courageuse mais pas téméraire, vous aurez noté!). Rien qu’à voir les titres - so glamourous - je sens que ça ne correspond pas, mais alors pas du tout, à mes lectures habituelles, mais c’est ça qui est drôle justement… !


Bon, maintenant je vais prendre un air digne (et une fausse barbe) pour aller demander "Baise-ball à La Baule" ou encore "Concerto pour porte-jarretelles" au comptoir de ma librairie... (je suis restée soft, vous aurez encore noté!)

J'en suis! Et vous, vous en êtes ?

Repost 0
Published by didouchka - dans Actualités...
commenter cet article
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 08:02

le coin du voileBertrand fait partie d'une communauté religieuse au sein de laquelle il dirige une revue de spiritualité. Parmi son abondant courrier, il reçoit un jour une lettre qui le plonge dans la stupéfaction. Sur 6 pages, il y découvre exposée la preuve de l'existence de Dieu. Irréfutable, évidente, après des siècles de réflexions et de recherches philosophiques sur la question, cette fois, c'est la bonne, la preuve de Dieu est faite, un savant mi-illuminé mi-génie l'a trouvée. Mais que va-t-il alors advenir de l'humanité? Est-ce le début du paradis ou est-ce l'enfer qui attend les hommes? Et quel avenir pour l'Eglise dans tout ça?

Un pari un peu fou pour ce roman, qui démarre sur une hypothèse inouïe, pour ensuite dérouler une caricature de polar religieux qui verse souvent dans la farce et le comique. Un pari assez réussi à mon sens. J'ai découvert Laurence Cossé avec Au bon roman, sorti cette année, qui m'avait plu au point de fureter dans les librairies à la recherche de ses autres romans. Ces deux-là ont d'ailleurs des points communs. Une idée de départ plutôt utopique (Dieu existe, ou créons la librairie idéale) à partir de laquelle l'auteur laisse cours à son imagination et tente de reconstituer l'enchaînement de conséquences avec le plus de vraisemblance possible.

Ce roman assez bref se lit facilement, l'intrigue est découpée en une multitude de mini-scènes. Il évite à la fois le piège de l'érudition assommante et celui de la superficialité (quoique, j'en aurais volontiers lu davantage sur l'histoire des preuves de l'existence de Dieu, sur les différentes écoles de pensée en la matière, or l'auteur ne s'attarde pas).

Bien entendu, LA preuve n'est jamais exposée, forcément. En revanche, l'auteur décrit abondamment et sans bienveillance les dissenssions entres les diverses autorités de l'Eglise, communautés religieuses et hiérarchie ecclésiastique se tirant dans les pattes à qui mieux mieux. Tout tourne autour du chef de cette communauté religieuse (les "casuistes", tiens donc...) qui tente envers et contre tout d'étouffer "l'affaire".

Je regrette une fin un peu expéditive, un passage au Vatican trop bref, et des dialogues un peu envahissants. Je pense que le roman aurait pu être plus travaillé, plus élaboré. Mais somme toute, j'ai passé un bon moment et j'envisage toujours de lire les autres titres de Laurence Cossé.

Pas trouvé grand chose sur les moteurs de recherche comme avis sur ce livre, alors si vous en connaissez, faites-moi signe, je les rajouterai.

Le coin du voile, Laurence Cossé, Folio, 1996, 262 pages.

Repost 0
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 21:59

Rha la la, elle est pas jolie ma nouvelle bannière? En tout cas, elle m'a coûté du temps, du sang et des larmes et j'en suis naïvement super fière. De quoi démarrer l'année 2010 sur les chapeaux de roue.

Bon réveillon!

Repost 0
Published by didouchka - dans Actualités...
commenter cet article
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 08:02

noel 02 1024 jpg
Avec un retard inqualifiable (ça devient  ma spécialité), je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d'années, ou plutôt j'espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année... comme ça c'est mieux.

En revanche je ne suis pas trop à la bourre pour vous souhaiter une excellente année 2010, qu'elle soit pleine de bons livres, de bons petits plats et de découvertes en tous genre!!

En ce qui me concerne, je démarre l'année avec une demi-tonne de bonnes résolutions toutes plus intenables les une que les autres (mieux m'organiser, ranger mes affaires, bloguer plus régulièrement, etc. ). L'objectif cette année est de ne les abandonner que vers la fin du mois de janvier, ça me parait atteignable, qu'en pensez-vous?

Repost 0
Published by didouchka - dans Actualités...
commenter cet article
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 20:50

meurtrepomme d'orMontpellier, 1556. François est le fils d'un maître rôtisseur de Paris. Son rêve: devenir cuisinier. Mais son père ne l'entend pas de cette oreille et expédie son fils à Montpellier pour en faire un médecin. Dans cette université prestigieuse, François s'ennuie. Mais lorsqu'un de ses amis est assassiné à l'aide d'un mystérieux brevage, il se lance sur la piste de l'assassin. Alors que les empoisonnements se multiplient, que médecins et apothicaires se déchirent et portent la cité au bord de la guerre civile, François entreprend au péril de sa vie un périple qui le mènera jusqu'à Bologne, Ferrare et Padoue, sur les traces d'un poison fulgurant et inconnu.

Voici un auteur de moi ignoré jusqu'ici, et découvert grâce au swap Millefeuilles, à Edelwe et  Tiphaine.
Un excellent moment de lecture. On est là en plein dans mes thèmes de prédilection, mélange de littérature et de plaisir culinaire. Il s'agit d'une sorte de polar/roman historique, genre qui fait florès en ce moment. La peinture historique est très riche, assez réaliste. J'ai particulièrement apprécié la rivalité entre médecins, apothicaires et épiciers de Montpellier, qui se rejettent tous la faute, se méprisent mutuellement, chacun revendiquant le monopole de ce que l'on n'appelle pas encore les médicaments. Le roman montre aussi le lien très fort, à l'époque, entre cuisine et médecine. Toutes les "médecines" étaient en fait des épices, des infusions, et tout ce que nous considérons aujourd'hui comme confiseries ou condiments.  

On voit du pays aussi dans ce polar médiéval, à travers le voyage initiatique de François dans les cités italiennes. La peinture de Bologne et de son carnaval (la Porchetta) est une réussite, dommage que le passage à Padoue soit plus court, on en redemande!

La cerise sur le gâteau, si je puis dire, de ce roman, c'est la place occupée par la gastronomie. Ne vous lancez pas dans ce livre une heure avant de passer à table, vous allez vite vous sentir affamé!! Le récit dégouline littéralement de victuailles, on fait bombance à chaque page (lecteurs/trices au régime, s'abstenir!). Perdrix aux noisettes, pâtés d'esturgeons, poissons frits, aïoli, tourte de courge, canard aux figues, crème dorée à la sauge confite, safran, gingembre... bref! Quand on aime les bonnes choses, on se régale, on note au passage quelques trucs, on découvre quelques secrets (la fabrication du vinaigre balsamique par exemple).

L'intrigue est assez bien ficelée, si ce n'est vers la fin, où le dénouement m'a paru trop rapide et peu convaincant.

En conclusion, un petit roman efficace, mené tambour battant, qui se lit un peu vite mais qui laisse un goût très agréable!!

Les avis de Loulou, Marie-Laure, Marie, Emilie.

Meurtres à la pomme d'or, Michèle Barrière, le livre de poche, 2008, 290 pages.

Repost 0
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 20:00

Quand le swap Millefeuilles est apparu sur la blogosphère, j'ai sauté dessus. Pensez donc! Littérature et gastronomie, c'était taillé pour moi! Je me suis donc jetée dedans avec gourmandise et je ne regrette pas! Edelwe nous avait concocté une bibliographie aux petits oignons, et mitonné des questionnaires très intéressants. 

Et voici venu le jour tant attendu, d'autant plus attendu que j'ai une bonne journée de retard sur le timing prévu. Je suis perclue de confusion et de honte et j'espère que vous me pardonnerez. En matière d'organisation et d'anticipation, je suis un cas désespéré, et ça, ça me poursuivra toute ma vie (oui, oui, plaignez-moi...;)

Or donc, par un soir froid et pluvieux où je rentrais fourbue d'une journée de travail des plus assommantes, le gardien de mon immeuble m'attendait devant ma porte avec un alléchant colis sous le bras. J'étais toute émoustillée, voyez plutôt:


IMG 8240

Imposant n'est-ce pas? Voyons l'intérieur...

IMG 8243 IMG 8245

Une profusion de petits paquets emballés séparément, accompagnés d'une petite carte, de Tiphaine. Mais vite, vite, déballons tout ça!! (le plus dur lors d'un déballage de swap, c'est de ne pas oublier l'appareil photo au fur et à mesure, alors qu'on n'a qu'une envie, c'est de tout ouvrir tout de suite...)

IMG 8248 IMG 8256

Et c'est ainsi que j'ai découvert:
- Meurtre à la Pomme d'or, de Michèle Barrière. Je l'avais repéré dans la bibliographie, et depuis l'arrivée du swap, je l'ai dévoré bien entendu. Nous en reparlerons ici même...
- Saveurs vagabondes, de Frances Mayes. Un auteur que je ne connais pas, une découverte en perspective.
- Apéro, tapas et compagnie, de Cyril Lignac, où j'ai déjà flashé sur deux recettes de gaspacho très tentantes.
- Un carnet de recettes maison très complet (entrées, plats, desserts) agrémenté de nombreuses photos.

Est-ce tout? Que nenni, le déballage continue...
- un paquet de chips au cheddar, les chips étant mon démon n°1.
- un paquet de pop corn (démon n°2, talonnant de près le premier)
- tout un assortiment de formes pour faire des petits gâteaux rigolos. A l'approche de Noël, ce sont des accessoires tout simplement indispensables!!!
- une poche à douille avec de nombreux embouts différents pour faire des motifs. J'ai déjà commencé à m'en servir, mais ya encore du boulot car il faut avoir le coup de main.

Et en image, voici ce que cela donne:

IMG 8253 IMG 8252

IMG 8249 IMG 8250

IMG 8251 IMG 8255

Tout ce déballage frénétique m'a finalement donné faim, et en plus c'était l'heure de l'apéro. Heureusement, le colis pourvoyait à tout:

IMG 8254 IMG 8261

Je ne puis que dire un hénaurme MERCI à Tiphaine pour toutes ces belles et bonnes choses. Et aussi à Edelwe pour l'idée de ce swap. C'était mon premier, et je me suis drôlement amusée (sous l'oeil froid de mon mari qui trouve que vraiment je suis décidément un gamine - mais on va dire que ça fait mon charme...!). Vive les SWAPS!!!

Allez, encore une dernière photo pour le plaisir des yeux!

IMG 8258

Repost 0
Published by didouchka - dans Actualités...
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 08:03

Cunéipage s'est amusée à recenser tous les blogs de lecteurs/trices présents et actifs sur la toile. Plus de 400 à son compteur!! Elle donne la liste complète, avec date de création et liens à chaque fois. Un travail colossal. C'est impressionnant, c'est très intéressant, et c'est ICI.

Qu'on s'y précipite! :-)

Repost 0
Published by didouchka - dans Actualités...
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 08:19

Voici un pilier de mon livre de recette !

Au départ, c’est une quiche au thon toute simple, mais la voici avec quelques modifications pour lui donner du goût et de la couleur.

Affûtez vos papilles, c’est parti !

 





Ingrédients :

 

-         une pâte feuilletée ;

-         2 ou 3 tomates, suivant la taille ;

-         1 poivron ;

-         1 oignon ;

-         3 œufs ;

-         25 cl de crème fraiche ;

-         150 gr de gruyère râpé ;

-         2 petites ou 1 grosse boite de thon « à la catalane » ;

-         3 ou 4 bonnes pincées de paprika fort ;

-         sel et poivre.

 

Abaisser la pâte dans un moule à tarte à hauts bords. Disposer sur le fond de fines rondelles de tomates.

Dans un saladier, mélanger le poivron émincé, l’oignon haché, les œufs, le thon, le gruyère, la crème fraiche et le paprika. Saler, poivrer.

Verser l’appareil sur la pâte. Bien étaler. Enfourner à 200°C pendant 45 minutes. La surface doit légèrement brunir. Servir tiédie, c'est meilleur.

 

Une bonne recette pour rassasier les foules lors d’un pique-nique ou autre. Le thon « à la catalane » contient des cornichons, de la tomate, des épices, et cette préparation permet de faire une tarte très goûteuse en un minimum de temps. Et quelle belle couleur rouge-orangée ! Il n'en reste jamais une miette.

 

Bon appétit !

 

Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 08:00

Petite info en passant, je me suis inscrite le mois dernier à mon premier "swap". Le thème retenu : littérature et gastronomie, plaisirs littéraires et plaisirs culinaires. Un programme alléchant, s’il en est !

Le principe, pour ceux qui ne connaîtraient pas: échanger des colis plein de surprises diverses, surtout des livres, mais pas seulement, autour d'un thème. Les binômes swappeuses-swappées (en l'occurence, il n'y a que des filles!) sont tirés au sort, et on s'amuse comme des petits fous.

Me voici donc en chasse depuis plusieurs semaines pour concocter mon colis, et je me régale. Grâce à l’abondante bibliographie, j’ai découvert déjà de nombreux auteurs dont je n’avais jamais entendu parler et qui semblent passionnants !

 

Rendez-vous le 12 décembre pour le déballage des surprises !!

 

Un grand merci à Edelwe pour l’idée et l’organisation !

Repost 0
Published by didouchka - dans Actualités...
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 08:00

Dans une petite ville d’Alabama, autour des années 30, Atticus est avocat et élève seul ses deux enfants. Sa vie plutôt calme est brutalement chahutée lorsqu’il est commis d’office pour assurer la défense d’un Noir accusé du viol d’une jeune fille blanche. Pour Scout, sa fille âgée de 9 ans, cet événement et toutes ses conséquences va marquer l’entrée dans l’âge adulte.

 

Une bien jolie découverte d’un roman peu connu en France, mais best-seller incontesté depuis sa parution aux Etats-Unis en 1960. Ce roman ne ressemble à rien de ce que j’ai lu jusqu’ici. Il est raconté du point de vue de l’enfant, et l’atmosphère oppressante d'un groupe où tout le monde s'observe est bien rendue. Le personnage d’Atticus est très attachant. A la fois sévère, tendre, inébranlable dans ses convictions mais lucide lorsqu’il pense s’être trompé. Une figure masculine exemplaire (et qui fait des ravages, j’en étais presque amoureuse à la fin !).

 

La construction est originale. A côté de l’intrigue principale, à savoir le procès de l’accusé et la violence qu’il déchaîne, se déroule une toute autre histoire, d’abord insignifiante en apparence, à savoir les bêtises de deux enfants turbulents. Un peu comme une petite musique à laquelle on ne prête pas attention, je l’ai même oubliée à la moitié du livre, tellement l’autre affaire nous préoccupe. Mais elle monte en puissance jusqu’à prendre le pas sur le récit majeur, et le final est grandiose je trouve.

 

Ce renversement de perspective donne une grande intensité à la deuxième partie du roman, la première étant plutôt lente (avec même une pointe d’ennui parfois, je dois le reconnaître). Mais cette lenteur symbolise aussi l’engourdissement d'une petite ville sudiste marquée par la Grande Dépression, repliée sur elle-même et brutalement enflammée par l’irruption d’un fait divers.

 

Un roman captivant qui, sans avoir l’air d’y toucher, nous en apprend beaucoup sur l’Amérique de ces années de crise et de ségrégation. 

 

Les avis plutôt enthousiastes de Fashion et Papillon, moins enthousiaste de Canthilde.

 

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Harper Lee, Livre de Poche, 446 pages. Postface d’Isabelle Hausser (tiens donc, le monde est petit, n’est-ce-pas ?).

Repost 0

Où Sommes-Nous Donc?

  • : Le blog de didouchka
  • : Partager des bons moments de lecture et de bons petits plats, marier cuisine et littérature...
  • Contact

En passant

04/04 

 

En ce moment, je lis en anglais.

 

L'avantage, c'est qu'en langue étrangère, je lis plus lentement, donc j'en profite plus longtemps!

 

:-)

Recherche

Portrait

Affligé d'une mémoire de poisson rouge et aussi d'un bon coup de fourchette, l'auteur tente par ce blog d'atteindre un double objectif ; garder une trace de ses lectures et répondre à la question quotidienne "qu'est-ce qu'on va bien pouvoir manger ce soir?" Aucun rapport, dites-vous? Effectivement...