Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 23:40

1942, un sous-marin allemand croise au large de la Martinique, traquant les bâtiments américains qui viennent d’entrer dans le conflit mondial. A bord, l’Oberleutnant von La Rochelle est gravement malade, à tel point qu'il est débarqué sur la côte martiniquaise aux bons soins des autorités françaises (vichystes) pour y retrouver la santé. 
 

La Rochelle appartient à l'aristocratie allemande. Comme son nom le laisse deviner, il descend d’une famille de huguenots français qui ont fui le pays lors de la révocation de l’Edit de Nantes par Louis XIV en 1685. C’est donc un officier plutôt francophile mais très imprégné des théories nazies  qui débarque moribond au dispensaire.

 

Déterminé à frayer le moins possible avec l’ennemi français et surtout avec la population noire, La Rochelle n’est pas préparé à l’ambiance détendue et lascive qui l’attend pour sa convalescence sous les cocotiers.  Entre langueur, chaleur et sensualité, l’univers et les convictions de l’officier allemand basculent peu à peu, alors que la guerre se rapproche et que le sous-marin ne tarde pas à refaire surface.

 
Un roman court, émouvant et déroutant. Déroutant parce qu'on est en pleine guerre mondiale, et qu'en même temps on se sent très loin de la guerre. Le climat tropical, la moiteur, la douceur de vivre, tout concourt à donner l'impression d'un conflit irréel. 
Emouvant parce que ce roman est aussi celui de la transformation morale d'un jeune soldat au départ exalté, raciste et violent - et ce en dépit du fait que, de leur côté, les habitants de l'île sont loin d'être tous des anges pétris d'humanisme et de tolérance. Car c'est aussi l'une des qualités de ce récit que d'échapper à un manichéisme facile. L'auteur restitue pleinement - et avec humour - la complexité des personnages et offre une vraie réflexion sur les raisons qui peuvent pousser un homme à se laisser endoctriner.

Un roman plein d'espoir sur les facultés qu'ont les hommes d'évoluer et de se comprendre, même quand ils partent de très loin.

Les vacances de l'Oberleutnant von La Rochelle, Gilles Perrault, Livre de Poche, 222 pages

Partager cet article
Repost0

commentaires

Où Sommes-Nous Donc?

  • : Le blog de didouchka
  • : Partager des bons moments de lecture et de bons petits plats, marier cuisine et littérature...
  • Contact

En passant

04/04 

 

En ce moment, je lis en anglais.

 

L'avantage, c'est qu'en langue étrangère, je lis plus lentement, donc j'en profite plus longtemps!

 

:-)

Recherche

Portrait

Affligé d'une mémoire de poisson rouge et aussi d'un bon coup de fourchette, l'auteur tente par ce blog d'atteindre un double objectif ; garder une trace de ses lectures et répondre à la question quotidienne "qu'est-ce qu'on va bien pouvoir manger ce soir?" Aucun rapport, dites-vous? Effectivement...